Imprimer cette pageObtenir une version pdf de cette page

Les Calanques


La Calanque de Callelongue

La Calanque de Callelongue est la première calanque du massif de Marseilleveyre entre Marseille et Cassis.
Elle est située à l’extrémité sud-est du 8e arrondissement de Marseille, tout au bout de la route du bord de mer, après le village des Goudes.

La Calanque de Marseilleveyre

La Calanque de Marseilleveyre, bien que de taille très modeste, est une crique très prisée grâce à sa vue imprenable sur l’île de Riou

La Calanque de Sormiou

La Calanque de Sormiou est l’une des calanques les plus connues et les plus fréquentées par les Marseillais, elle est notamment un site d’escalade apprécié, le principal restant cependant celui d’En-vau.

Son accès est bien gardé puisque la route qui conduit à ce havre de paix est bien cachée, comme si Marseille réservait ses plus belles richesses aux connaisseurs. La Calanque de Sormiou est facilement accessible aux véhicules en dehors de la saison estivale mais le plus agréable reste la découverte à pied au départ du Parc des Baumettes. On y accède donc par la Cayolle ou les Baumettes. Le premier enchantement quand on se rend à Sormiou, c’est la montée vers le col de Sormiou. L’endroit a beau se situer à quelques minutes de la ville la route qui y conduit ressemble à un col de montagne. L’arrivée au col réserve une vue imprenable sur la mer et les îles de Riou, l'île de Planier et l'île Jarre.

Petite particularité de cette calanque : elle est habitée (une centaine de cabanons) et dissimule un petit port protégé par une digue.
La deuxième particularité, plus frappante, est la qualité de son eau qui prend des teintes turquoises assez inimaginables en Méditerranée. Malheureusement, la calanque de Sormiou a été dévastée par un incendie durant l’été 1998.

La Calanque de Morgiou

La Calanque de Morgiou est un petit port de pêche typique, habité par quelques locaux. A proximité, la calanque de la Triperie abrite la grotte Cosquer dont l’entrée se situe à 37 m sous la surface. Découverte en 1991 par Henri Cosquer, la grotte souterraine abrite des peintures préhistoriques datant de 27 000 à 19 000 ans avant J-C, et représentent des animaux aussi bien terrestres que marins (bisons, bouquetins, chevaux, phoques, pingouins…).

La Calanque de Sugiton

La plage est caractérisée par le Rocher du Torpilleur (ou Le Cygne) qui émerge près du rivage. Le naturisme y est pratiqué.
Attention : ne pas confondre avec la calanque des Pierres-Tombées (immédiatement à l’Est de Sugiton).

La Calanque d'En-Vau

La Calanque d’En-Vau est sans doute une des plus belle et une des plus impressionnante des calanques avec de hautes falaises (c’est notamment un site d’escalade apprécié). La plage de sable et de galets plongée dans une eau claire et turquoise. Mais la calanque se mérite ! Le parcours est très sportif et dédié à des marcheurs avertis.

La Calanque de Port-Pin

La Calanque de Port-Pin est une très jolie calanque et elle est facile d’accès, donc très fréquentée.
On y accède depuis la Calanque de Port-Miou. Une charmante petite plage de sable et de galets vous y attend et vous invite à vous baigner dans une eau turquoise. Attention toutefois au chemin : la pierre calcaire polie par la multitude de visiteurs rends le terrain très glissant.

La Calanque de Port-Miou

La presqu’île, qui longe la calanque, est un excellent point de départ pour les calanques de Port-Pin (30 min de marche) et En-Vau (1h30 de marche) et un endroit très agréable pour passer la journée car de nombreuses activités sont proposées : location de canoë, accès à la mer, restaurant gastronomique, restaurant de plage et club de tennis.