Harcèlement, violences, agressions...pas de place à bord !

Date de l’événement

Vos attentes au cœur de notre engagement

Lutte contre le harcèlement dans les transports : la RTM renforce son engagement et ses dispositifs

Les agissements sexistes, à l’encontre des femmes et des hommes, continuent d’être une réalité dans les transports à Marseille comme partout en France. En 2021, la RTM en lien avec la Métropole Mobilité, a souhaité renforcer son engagement dans la lutte contre le harcèlement en mettant en place de nouveaux moyens concrets.

 

Descente à la demande sur l’ensemble des lignes de nuit

Le 1er décembre 2021, la descente à la demande sera généralisée sur l’ensemble des lignes de nuit RTM (B3, 145, 509, 518, 521, 526, 530, 533, 535, 540, 582, 583). Cette généralisation fait suite à une période d’expérimentation réussie qui avait été mise en place le 8 mars dernier sur 2 lignes pilotes (521 et 533).

 

La descente à la demande, comment ça marche ?

 

  • Signalez-vous auprès du conducteur dès la montée
  • Pour descendre entre 2 arrêts, indiquez-le au conducteur pour bénéficier de cette tolérance
  • Il jugera s’il peut arrêter le bus en toute sécurité
  • La descente se fait uniquement par la porte avant

 

Alerter aussi vite que possible

Depuis 2020, nous avons mis en place un numéro spécial dédié aux situations d’harcèlement : 0 800 710 567. Ce numéro est gratuit, accessible 7j/7 et 24h/24 et permet une mise en relation avec le Centre de Supervision du Réseau RTM (CSR). Côté métro, nous précisons que les bornes d’appel sur les quais (peintes en jaune afin d’améliorer leur visibilité) permettent de donner l’alerte de la même manière lorsque la couverture réseau n’est pas assurée.

 

Vous êtes témoin ou victime ? Retrouvez ici nos conseils et informations utiles pour vous aider à réagir.

 

Mise en place de marches exploratoires et nouvelle application mobile « RTM Alerte »

A l’instar d’autres réseaux de transport en commun, nous avons mis en place des marches exploratoires sur notre réseau. Cette action a été portée les 17 et 18 novembre dernier avec un groupe de 10 femmes qui ont réalisé 10 parcours sur le réseau RTM, d’une durée de 1h15. En complément, une communauté online de 15 participantes a été mise en place afin de récolter les moments et sentiments d’insécurité ressentis sur les trajets du quotidien.

 

Actuellement en phase d’expérimentation auprès d’un panel, nous travaillons sur une nouvelle application mobile dédiée « RTM Alerte ». Cette application permettra aux utilisateurs faisant face à une situation d’urgence d’être mis en relation (par appel ou système de messagerie) avec un agent RTM du poste de commandement sûreté afin de donner l’alerte et d’obtenir de l’aide. Cette application sera présentée et disponible au grand public en début d’année 2022.

 

Vidéoprotection et liens étroits avec les services de Police

Avec près de 5 172 caméras, la RTM assure une couverture de vidéoprotection de l’ensemble de son réseau afin d’assurer une sécurité renforcée au quotidien et en continu à ses clients.

 

En effet, l’ensemble du réseau est équipé de caméras fixes au sein des infrastructures RTM (quais de métro et tramway, couloirs de Métro, etc.) mais également caméras embarquées à l’intérieur des véhicules (bus, métro et tramway).

 

De plus, et ce depuis 2005, le Service interdépartemental de sécurisation des transports en commun (SISTC) de la Police Nationale est installé sous la gare Saint-Charles, au sein même de locaux RTM. Cette proximité assure une collaboration renforcée et permet de mener des actions coordonnées et efficientes.